LA FORCE DE L'EQUIPE...

Découvrez chacun de nos salariés grâce à un petit questionnaire !

Ludovic RAPINEAU, quel est ton parcours avant de rejoindre notre entreprise ?

J’ai commencé mes études avec un CAP Bucheron en Normandie et j’ai travaillé dans ce domaine jusqu’à mes 18 ans.

Par la suite je me suis engagé chez les parachutistes de l’armée Française pendant 25 ans.
Pour finir, j’ai été embauché chez ATA en 2014.

Quel est le poste que tu occupes chez EGAN et depuis combien de temps ?

Je suis ouvrier du Génie écologique chez EGAN depuis bientôt 10 ans et pilote de « CHICO » notre bateau pousseur. Je fais également partie des 6 salariés qui ont repris le fonds de commerce d’ATA en 2018 en s’associant pour créer une entreprise avec des valeurs communes et pérenniser nos emplois.

Pourquoi avoir voulu travailler dans le génie écologique et qu’est-ce qui te plaît le plus dans ce domaine ?

Je voulais trouver un emploi qui avait un rôle dans la conservation et la préservation de l’environnement, qui avait du sens quoi !
En un mot « l’AMOUR » : du travail, par sa complexité, et la variété de tâches et missions que nous réalisons. Et la proximité avec mes collègues, ce côté familial qui est un des piliers de notre SCOP !

Quelles sont les compétences et qualités que tu estimes être les plus importantes dans ton travail ?

Pour moi il est nécessaire d’être concentré et toujours à l’écoute, nous avons la chance d’avoir un emploi en constante évolution et nous nous devons d’être humble car l’apprentissage est permanent chez EGAN.

As-tu une anecdote ou un moment marquant que tu as vécu à nous raconter ?

Bien sûr ! Le passage d’ATA à EGAN est pour moi une grande fierté même si nous avons connu des moments compliqués, EGAN est aujourd’hui une entreprise stable qui recrute et transmet son savoir à de nombreuses personnes.

Quels-sont tes passe-temps et centres d’intérêt en dehors du travail ?

J’adore jardiner et m’occuper de mes fleurs c’est pour moi une façon de me vider l’esprit. Le rugby aussi ! Mais à mon âge je ne peux que l’apprécier sur mon canapé ou sur la touche.